20 juin 2014

FES BOUC SAUVAGE

Je commence ici et aujourd'hui une série photographique sur le mont Zalagh (زلاغ) qui domine la ville de Fès. Ce toponyme  d'origine berbère "azlagh" signifie « Bouc sauvage ».  Même si phonétiquement parlant, Zalagh [zalaR] rime plutôt bien avec art, mes propositions photographiques n'ont pas constamment été réalisées avec un alibi artistique.  Au-delà du clin d'oeil à Hokusai (Trente six vue du mont Fuji) et à Cézanne chantre pictural de la montagne provençale Sainte-Victoire, mes photographies donneront... [Lire la suite]

25 octobre 2011

Mort à crédit

Non, je ne vais pas vous parler de Mort à crédit ce célèbre roman de Louis-Ferdinant Céline  paru en 1936 chez l'éditeur Denoël mais de l'arrivée au triple galop de l'Aïd synonyme à grande échelle de la dé-fête  des moutons. Des troupeaux de bêtes sacrificielles (moutons mais aussi chèvres, vaches...) commencent déjà à circuler le long des artères et des places de la médina à la recherche de clients potentiels! Dans la foulée, le petit commerce comme le grand emboitent le pas : on voit de plus en plus des armes de... [Lire la suite]
Posté par Aycha Baitaite à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mai 2011

Le cimetière juif de Fès

Très récemment, j'ai accompagné au cimetière juif de Fès un ami photographe français venu de Strasbourg afin de réaliser un reportage photo sur les manifestations du sacré dans la cité idrisside. Ce photographe a été surpris par l'étendue de ce cimetière. Pour ce qui me concerne, j'ai été agréablement rassuré par l'état de conservation de l'ensemble des tombes. Au moment de notre visite, il y avait plusieurs employés qui s'occupaient de l'entretien dans différentes ailes et allées du cimetière. Certains étaient en train d'extirper les... [Lire la suite]
26 mars 2008

Ultime toilette de printemps

Ce magnifique palais de Fès dont la terrasse dominait la médina et donnait sur la célèbre mosquée a malheureusement été totalement ravagé par un incendie...
Posté par Aycha Baitaite à 09:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mars 2008

FES : 1200 ans d'un histogramme

Fès ô ville des villes Aimée et répudiée Tu n’as plus de berceau Tu n’as même pas tes ruelles à pointer sur des corps A travers tes minarets  Fatigués  Momies d’un regard hirsute se donne la mitraille légendaire et mémoire en exil (…) La fissure fait son chemin entre la pierre et le sang paisible (Tahar Benjelloun)    
Posté par Aycha Baitaite à 04:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]